Le Festival du monde arabe : le goût musical selon le contexte festivalier

Festival du monde arabe

The English version of this site is currently under construction

Sur la base de terrains effectués lors des événements Orientalys et le Festival du monde arabe (FMA) en 2012, une étude comparative sera proposée à propos des critères du goût musical des festivaliers, et même, plus globalement, de la façon dont l’activité festivalière développe ce goût. Mis sur pied par la même organisation, ces deux festivals se veulent des espaces de rencontre entre culture arabe et traditions culturelles du reste du monde. Chacun induit une relation distincte à l’objet musical, Orientalys étant un événement estival, extérieur et gratuit, par opposition au FMA qui est présenté en salles à l’automne et exige donc l’achat de billets. Une question qui se pose est notamment de savoir si ces différents dispositifs festivaliers permettent d’ancrer un intérêt réel pour la musique. Nos premiers résultats tendent vers l’idée que ces deux expériences ne sollicitent pas le goût musical de la même manière. Ainsi, les effets de la fréquentation d’un festival sur le développement du goût musical renvoient directement à l’environnement dans lequel ce goût peut s’enraciner et se développer.

MARCOUX-GENDRON, Caroline. « Le Festival du monde arabe : le goût musical selon le contexte festivalier ». Colloque sur l’esthétique musicale Qu’en est-il du goût musical dans le monde au XXIe siècle ?, Université de Montréal, Montréal, 2 mars 2013.

 

 

This entry was posted in Output. Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

One Comment

    Error thrown

    Call to undefined function ereg()